Résumé de la réunion de janvier / Summary of January's meeting


Vendredi dernier, nous avons tenu notre première réunion en 2017. Comme d'habitude, ce fut une rencontre productive avec une atmosphère positive et amicale.

J'ai été très heureux d'accueillir quatre invités; André Beaudoin, Claude Guérin, Karluis Chanis Larivée ainsi que Sylvain dont j'ai oublié de noter le nom de famille. Leur participation et leur contribution ont été très appréciées et j'espère qu'ils seront de retour à de futurs événements.

Deux sujets ont été discutés et nous en avons pris quelques décisions.

Le premier sujet que nous avons abordé concerne l'emplacement des futures réunions. Il a été porté à notre attention que certains membres trouvent difficile ou peu pratique de se rendre à Lachine pour assister aux réunions. Il faut préciser que la salle au Polish Hall est à notre disposition à un coût très raisonnable de cinquante dollars par soirée. Il serait très difficile de trouver des installations équivalentes à un tel coût. Cependant, il a été suggéré que nous tenions chaque deuxième ou troisième réunion à un endroit (encore à déterminer) sur la rive sud ou dans l'ouest de l'île. Si un membre a un endroit approprié à suggérer, s'il vous plaît, laissez-moi savoir que je puisse prendre les dispositions nécessaires. Un restaurant ou pub calme pourrait être intéressant car nous pourrions ajouter un aspect plus social à tous les autres rassemblements.

Le deuxième sujet discuté était la question de savoir que faire avec l'argent collecté lors d'activités futures ou de levées de fonds. Clément Roberge, dont la passion et les suggestions bien pensées sont toujours appréciées, a soulevé l'idée d'un projet de plantation d'arbres le long de la rivière Châteauguay. Il communiquera avec la SCABRIC (Société de Conservation et d'Aménagement de la Rivière Châteauguay) pour voir s'ils pourraient aider dans l'approvisionnement d'arbres. Nous approcherons les municipalités et les propriétaires fonciers le long de la rivière pour leur offrir la plantation des arbres. Je suis enthousiaste par ce projet et nous pouvons prévoir le ralentissement de l'érosion le long de la section des terres agricoles ainsi que sur les propriétés des riverains qui ont choisi d'ignorer les lois concernant la zone tampon riveraine.

J'aimerais souligner la présence de Karluis Chanis Larivée, assistant à la protection de la faune au lac St-Pierre. Sa connaissance des lois et son enthousiasme évident étaient un atout pour la réunion. Karluis contactera un ami biologiste au sujet de la participation future à divers projets. Il recueillera également des informations sur la possibilité de divers types de projets d'ensemencements que nous pourrions tenter à l'avenir. Il est très intéresser par l'ensemencement de type 1 qui consiste à utiliser des oeufs fécondés de deux truites sauvages provenant de la rivière. J'ai hâte d'en apprendre davantage sur cette pratique.

En terminant, je voudrais dire une fois de plus combien je suis heureux de contribuer au regain d'intérêt et rajeunissement de notre chapitre. La présence de jeunes passionnés (par rapport à moi ... ;-)), des hommes comme Guillaume Morin, Guillaume Cheny, Clément Roberge, Gabriel Lavoie, Blair Phillips, et notre propre lapin Energizer, Philip Short, est la preuve que ce qui a été commencé par René se perpétuera. La présence continue de membres tels que Serge Slivitzky et Ron Pinet est la garantie que la sagesse continuera à être partagée.

Tight Lines and clean water,

Pierre Dunant

***********

Last Friday evening we held our first meeting of 2017. As usual it was a productive get- together with a positive and friendly atmosphere.

I was very pleased to welcome four guests to the meeting, André Beaudoin, Claude Guérin, Karluis Chanis Larivée, as well as Sylvain who’s family name I neglected to note, their participation and input was much appreciated, and I hope they will be present at future events.

Two main subjects were discussed, and from these we made a few decisions.

The first subject we approached was concerning the location of future meetings.
It has been brought to our attention that some members find it difficult or impractical to make their way to Lachine to attend meetings. It should be made clear that the Polish hall is available to us at the very reasonable cost of fifty dollars per evening. It would be very difficult to find equivalent facilities at such a cost. However, it was suggested that we hold every second or third meeting at a location (yet to be determined) on the south shore or west island. If any member has an appropriate place to suggest, please let me know so I can make the necessary arrangements. A restaurant or quiet pub could be interesting as we could add a more social aspect to every other get-together.

The second subject to be discussed was what to do with any money raised through future activities and fundraising events. Clément Roberge, whose passion and well thought out suggestions are always appreciated, brought up the idea of a tree planting project along the Châteauguay river. He will be contacting SCABRIC (Société de Conservation et d’Aménagement de la Rivière Châteauguay) to see if they could help with the sourcing of the trees. We will approach the municipalities and landowners along the river to offer them the plantings. I am enthusiastic about this project and can foresee the slowing of erosion along the farmlands section as well as on the properties of those homeowners that have chosen to ignore the laws regarding the riparian buffer zone.

I would like to make a special mention as to the presence of Karluis Chanis Larivée, an assistant game warden working on lake St-Pierre. His knowledge of laws and obvious enthusiasm was an asset to the meeting. Karluis will be contacting a biologist friend about future involvement in various projects. He will also be gathering information regarding the possibility of various types of stocking projects that we could attempt in the future. Of much interest is type 1 stocking where fertilized eggs of two wild trout are used to rear fingerlings in the river. I look forward to learning more about this practice.

In closing, I would like to once again say how happy I am to be part of the renewed interest and rejuvenation of our chapter. The presence of passionate young (relative to me... ;-)  men such as Guillaume Morin, Guillaume Cheny, Clément Roberge, Gabriel Lavoie, Blair Phillips, and our own energizer bunny, Philip Short, is proof that what was started by René will live on. The continued presence of members such as Serge Slivitzky and Ron Pinet is the guarantee that wisdom will continue to be shared.

Tight Lines and clean water,

Pierre Dunant